Art vu à Vienne – Octobre 2015

Se perdre dans la Hofburg et s’émerveiller des splendeurs de l’ancien palais impérial des Habsbourg. Passer d’un musée à l’autre dans l’extraordinaire Museums Quartier et découvrir les fabuleux objets d’art de la Kunstkammer. Déambuler dans la ville pour se repaître de la superbe architecture.

Le Kunst Historic Museummusée des Beaux-Arts de Vienne, se trouve dans un somptueux édifice néo-Renaissance de la fin du XIXème siècle. Le grand escalier de Canova est époustouflant. Le musée regroupe trois sections : peinture, arts décoratifs et antiquités. Les collections ont été constituées au fil des siècles par la famille royale autrichienne. Les peintures des écoles nordique, italienne et espagnole sont particulièrement bien représentées. 

Le musée possède la plus grande collection d’œuvres de Pieter Bruegel l’Ancien : 17 en tout, y compris les célèbres peintures La Tour de Babel (1563) et dans La neige Chasseurs (1565). 

La Collection égyptienne et orientale du Kunsthistorisches est parmi les collections les plus importantes d’antiquités égyptiennes du monde. Les plus de 17 000 objets datent d’une période de près de quatre mille ans, des périodes pré-dynastiques égyptiennes et dynastique (environ 3500 avant JC) au début de l’ère chrétienne. Géographiquement leurs origines vont de l’Egypte, la Nubie, la Méditerranée orientale et la Mésopotamie à la péninsule arabique.

La Kunstkammer est constituée de 2162 objets précieux, collectionnés au fil des siècles par les Habsbourg : statuettes, trésors du Saint Empire Romain, bijoux, ivoires, émaux, horloges, instruments scientifiques, curiosités… Ce cabinet d’Art est l’un des plus importants du monde dans son genre. Il conserve dans 20 salles des objets allant du Moyen Age, de la Renaissance et du Baroque, jusqu’à l’éclectisme du XIXème siècle. L’œuvre la plus célèbre est sûrement la salière de Cellini, créée au XVIème siècle pour le roi de France François Ier. 

Le palais Albertina à Vienne a été aménagé en 1801 pour abriter les dessins, estampes et aquarelles réunis par le duc Albert de Saxe-Teschen, gendre de Marie-Thérèse. La collection d’arts graphiques de l’Albertina est aujourd’hui une des plus riches du monde, comptant près d’un million d’estampes et plus de 65 000 dessins de maîtres, de Dürer, Rubens, Rembrandt, Michel-Ange, Raphaël, Léonard de Vinci, et, pour les modernes, Édouard Manet, Modigliani, Cézanne, Klimt ou Schiele.

Situé dans l’une des plus vieilles maisons du centre historique de Vienne, près de l’ancien quartier juif (Judenplatz), le musée d’Horlogerie de la ville propose une superbe collection de 3 000 montres réparties sur plusieurs salles et classées thématiquement. C’est également l’un des plus vieux musées du monde! La visite commence par une montée dans un escalier pour découvrir le premier étage dédié à la mesure du temps avec la découverte d’horloges de tours du XVIème au XIXème siècles, d’horloges gothiques ou encore de cadrans solaires. On découvre ensuite au second étage des horloges murales, des horloges astronomiques ou encore des montres à gousset. On trouve aussi à cet étage des tableaux horloges étonnants. Pour finir, le dernier étage nous fait découvrir des créations plus modernes donc un ensemble de montres du XXe siècle.

La Galerie autrichienne se trouve au Belvédère depuis 1919. Le Belvédère supérieur abrite la plus belle collection d’art autrichien, depuis la période du Moyen-Age à nos jours en passant pas la période baroque, mais propose aussi à ses visiteurs des œuvres venues d’autres pays. En effet, le visiteur peut y admirer non seulement la plus grande collection au monde d’œuvres de Gustav Klimt ou les œuvres d’Egon Schiele et Oskar Kokoschka, mais aussi des chefs-d’œuvre de l’impressionnisme français et de la période Biedermeier de Vienne. Les deux œuvres incontournables de la collection du Belvédère supérieur sont le Baiser et Judith de Gustav Klimt. 

Kunsthistorisches Museum   Albertina   Le Belvédère   Musée des Horloges et des Montres