Art vu à Venise – Avril 2016

La Sérénissime

Venise a cette faculté unique de provoquer l’étonnement à chaque fois que l’on y retourne. Aucun cliché ne rendra jamais l’ambiance de ses ruelles tortueuses, de ses placettes, de ses canaux et de ses églises.
Venise la Sérénissime est une ville née de la mer et tournée vers la mer qui, de tout temps, a su batailler pour préserver son indépendance. De ce glorieux passé, elle a gardé palais et vieilles demeures qui, aujourd’hui, sont autant de musées, témoignant de sa superbe d’antan. vente aux enchères

L’entrée du Grand Canal et les tombes célèbres de San Michele

San Michele est le cimetière de Venise, mais ne le fut pas toujours. Avant le XIXème siècle, les vénitiens enterraient leurs morts dans des cimetières paroissiaux, autour des églises. Cette pratique dépassait d’ailleurs le seul cadre de Venise ou de l’Italie. Napoléon Bonaparte interdit cette pratique en 1804 et fit construire un cimetière unique, à l’écart de la ville, sur l’île San Michele où se trouvait un couvent.vente aux enchères

De nombreuses grands familles vénitiennes y sont enterrées, comme Canova (la famille du sculpteur), Querini, Dolfin, Boldù, Papadopoli, Gozzi, Tiepolo… Dans ce havre de paix reposent, du côté grec le créateur des Ballets russes, Serge Diaghilev, le compositeur Igor Stravinski. Le secteur protestant abrite la dernière demeure des poètes Ezra Pound et de Joseph Brodsky.

La place Saint-Marc, le cœur de la ville vente aux enchères

La place Saint-Marc est le cœur de la ville, lieu de convergence des visiteurs et bien entendu un passage obligé à Venise ! C’est au IXème siècle qu’un premier campanile est construit pour servir de tour de guet pour la lagune, en plus de son rôle de clocher de la basilique Saint-Marc. Détruit puis reconstruit, agrandi et modifié au fil des siècles, il a son aspect définitif au XVIème siècle mais s’écroule un matin de 1902 sans faire de victime ! Il a été reconstruit à l’identique quelques années plus tard.

La Tour de l’Horloge vente aux enchères

Cette tour du XVème siècle est ornée d’une horloge qui indique les heures, les phases de lune mais aussi les signes du zodiaque. Au dessus de l’horloge, on remarque une statue de la Vierge ainsi qu’un lion de Saint-Marc. Au sommet, deux statues de Maures frappent une cloche toutes les heures. vente aux enchères

Pendant la semaine de l’Ascension et le 6 janvier, un ange et les rois mages viennent s’incliner devant la Vierge. La légende raconte que les concepteurs du mécanisme de l’horloge ont été aveuglés après sa réalisation afin qu’ils n’aillent pas en fabriquer dans d’autres villes ! vente aux enchères

La basilique Saint-Marc, chef d’œuvre de l’Art byzanthin

Construite en 832 dans un style byzantin, sa façade extérieure comme son intérieur sont magnifiquement décorés, avec notamment de somptueuses mosaïques dorées. Elle renferme les restes de Saint-Marc l’évangéliste, qui a donné son nom à la Basilique. 

D’influence byzantine, elle forme un plan en croix grecque de dimensions imposantes. La coupole centrale couvre les quatre branches qui sont chacune surmontée de sa propre coupole. La façade est ornée de cinq imposants portails surmontés d’arches finement sculptées et par d’abondantes colonnes de marbre. A l’étage, les chevaux de Saint-Marc, magnifiques statues de bronze rapportées du pillage de Constantinople en 1204 et qui sont en réalité des copies. Les originaux furent rapportés par Bonaparte en 1797 après la chute de Venise et placés au sommet de l’arc de Triomphe, puis rendus à Venise en 1815 et exposés dans le musée de San Marco. vente aux enchères

À l’intérieur, les décorations sont somptueuses : le sol est recouvert de mosaïques, le bas des murs est revêtu de marbres divers, le haut des murs et les plafonds sont recouverts de mosaïques à fond d’or. Ces mosaïques valent à la Basilique le surnom de Basilique d’or. Elles représentent des événements de toute l’histoire de la Chrétienté. La mosaïque de l’atrium montre le Christ Pantocrator et les quatre saints patrons de la ville, dont les reliques sont conservées à Saint-Marc : Nicolas, Pierre, Marc, Hermagor. Les figures des Vertus, des apôtres et du Christ ressuscité s’admirent sur le dôme central. vente aux enchères

Les Doges, le plus beau palais de Venise

Magnifique palais de style gothique et vénitien, le palais des Doges appelé aussi palais Ducal est le plus célèbre palais de Venise. Situé sur la place Saint-Marc, ce palais fut à la fois la résidence des doges mais aussi le siège du gouvernement et le palais de justice. vente aux enchères

Les deux façades donnant sur la lagune et sur la Piazetta sont de style gothique, utilisant la technique de l’inversion des masses : dans la partie basse, l’architecture est légère avec des voûtes et des colonnes, tandis que la partie supérieure est pleine.

Côté lagune, les chapiteaux sont sculptés de motifs végétaux et de personnages. Côté Piazetta, sur la galerie supérieure, deux colonnes de marbre rouge marquent le lieu où étaient proclamées les sentences de peine de mort. A chaque angle du palais des Doges, on admire de belles sculptures : le Jugement de Salomon, Adam et Eve et le L’ivresse de Noévente aux enchères

Depuis la cour intérieure, on fait face à l’Escalier des Géants, lieu d’investiture des Doges. Cet escalier doit son nom aux statues de Mercure, dieu du Commerce et de Neptune, dieu de la Mer, réalisées par Jacopo Sansovino. vente aux enchères

Au 1er étage se trouve la Salle du Conseil. Elle est magnifiquement décorée avec un plafond somptueux et des murs affichant les portraits des 76 premiers Doges de Venise. A noter celui du Doge Marino Falier, dont le visage a été recouvert d’une teinture noire, suite à sa tentative de coup d’état et sa décapitation. vente aux enchères

Principales œuvres de Véronèse : Junon dispensant ses dons à Venise , Jupiter foudroyant les Vices, Saint Marc couronnant les Vertus, Triomphe de Venise, Les Allégories de la Vertu, Mars et Neptune, La Dialectique ou L’Industrie, Venise, la Justice et la Paix, Venise recevant l’hommage d’Hercule et de Cérès. vente aux enchères

Principales œuvres du Tintoret : Quatre Allégories à la gloire des doges de Venise, Ariane, Vénus et Bacchus, et surtout l’immense peinture du Paradis, réalisée avec l’assistance de son fils Domenico Tintoretto, dans la salle du Grand Conseil, sûrement le plus grand tableau au monde, avec ses 22 m de long. vente aux enchères

Jusqu’au XVIème siècle, le palais des Doges abritait les prisons de Venise situées sous les toits de plombs et judicieusement appelées « Les plombs » car la chaleur qui y régnait l’été atteignait des températures extrêmes, à plus de 50°C. Le célèbre Casanova y fut enfermé mais pu s’en échapper le 1er novembre 1756, accompagné par voisin de cellule le Père Marino Baldi.

Le Pont des Soupirs, monument emblématique de Venise

Le Pont des Soupirs ou Ponte Dei Sospiri surplombe le Rio de la Canonica, le canal qui sépare le Palais des Doges de la Nouvelle Prison. vente aux enchères

Il a été bâti en 1602 par l’architecte bien nommé Antonio da Ponte, qui a également édifié le Pont du Rialto. Ce pont de style baroque fut construit en marbre et pierre d’Istrie blanche. Il est totalement fermé pour empêcher les prisonniers de pouvoir s’en échapper. Les seules ouvertures sont les deux fenêtres grillagées en pierre sur chacune des deux parois du pont.

Son nom suggère le soupir que poussaient les prisonniers voyant pour la dernière fois Venise à travers une des fenêtres du pont, ultime sentiment de liberté avant de finir sa vie en prison. vente aux enchères

L’Eglise Santa Maria dei Miracoli, joyau de finesse

Comme son nom l’indique, cette église a été construite en l’hommage d’un miracle. Tout commence au XVème siècle quand le riche marchand Francesco Amadi commanda au peintre Zanino di Pietro un tryptique à la gloire de la vierge Marie, qu’il installa dans la rue. Nombreux sont ceux qui vinrent s’y recueillir et très vite des miracles lui sont attribués. Vue l’affluence, on construit d’abord une petite chapelle en bois, puis il est décidé de bâtir une église en son honneur. vente aux enchères

L’église est composée d’une nef unique dont le plafond voûté est composé d’une cinquantaine de caissons de bois qui accueillent des peintures de prophètes et de saints. Les murs sont recouverts de marbre polychrome et, comme à l’extérieur, d’incrustations de pierres précieusesvente aux enchères

A l’entrée, on passe sous une galerie suspendue, appelée barco, qui était destinée aux religieuses du cloître attenant à l’église. Ce barco est supporté par quatre piliers qui sont élégamment sculptés. A noter parmi ces sculptures des sirènes totalement nues qui dénotent dans ce décor pieu…vente aux enchères

La basilique Santa Maria della Salute

La construction de la Basilique commença en 1631 et se termina en 1687. Elle rend hommage à la Vierge qui a mis fin à l’effroyable épidémie de peste ravageant Venise en 1629. vente aux enchères

La basilique est de forme octogonale pour évoquer une couronne dédiée à la Vierge. Les façades sont richement décorées de statues de personnages, d’anges, des quatre évangélistes et, au sommet du fronton, d’une Vierge à l’enfant. Au sommet du plus grand dôme se trouve une statue de la Vierge, tandis qu’au sommet du plus petit dôme, c’est Saint-Marc qui est honoré.

Dans la sacristie, on peut admirer de magnifiques peintures de Titienet du Tintoret dont son célèbre Noces de Cana, à ne pas confondre cependant avec celui de Véronèse peint dans le monastère San Giorgio Maggiore et exposé actuellement au Louvre.

La Gallerie dell’Accademia, musée de la peinture vénitienne

Le musée Gallerie dell’Accademia est sans contexte l’un des plus importants musées de Venise. Il rassemble les plus beaux chefs d’œuvre de la peinture vénitienne du XIVème au XVIIIème siècle et retrace l’âge d’or de la peinture des grands maîtres tels que Véronèse, Le Tintoret, ou Carpacciovente aux enchères

C’est au cours du XIXème siècle que la collection s’agrandit avec des dons de riches collectionneurs tels que Girolamo Contarin, les frères Canova ou encore Giussepe Bossi. Ce dernier avait amassé une extraordinaire quantité d’œuvres majeurs tels que L’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci, des dessins de Michel-Ange ou de Raphaëlvente aux enchères

Le palais d’or, Ca d’Oro

Marin Contarini est un riche maître d’ouvrage vénitien qui décida en 1421 de faire construire le plus somptueux palais de Venise. Le projet confié à Marco d’Amadio est incroyable car, en plus de l’architecture magnifique qu’il désire donner à son palais, il veut le recouvrir de 23 0000 feuilles d’or et de lapis-lazuli, pigment de peinture le plus cher de l’époque de couleur bleu. Il souhaite également le coiffer de crénelage à l’image de celui du Palais des Doges.  vente aux enchères

Il abrite la collection Franchetti, dont le chef-d’œuvre absolu et le cœur de la collection est la peinture de Saint-Sébastien par Andrea Mantegna. En effet, le baron Franchetti a fait spécialement construire une chapelle ornée de marbre, au centre de laquelle la peinture – une des œuvres les plus spectaculaires de l’artiste – est gardée au sein d’un autel qui met l’accent sur l’isolement. 

Basilique Saint-Marc   Palais des Doges   Gallerie dell’Accademia   Ca d’Oro